Voyager 13.04 (basée sur xubuntu 13.04) et son Conky Control

Comme promis de longue date, voici  un autre « petit » billet concernant LA distribution GNU/Linux à (re)découvrir qui permet voyager tranquillement …

J’ai nommée : Voyager 13.04 « Une autre façon de voir le monde »

… il s’agit d’une distribution basée sur Xubuntu 13.04 et son bureau XFCE, ou plus précisément d’une personnalisation complète de 930 mo  réalisée par rodofr aidé par quelques membres du forum d’ubuntu-fr.org.

Voyager se veut multiplate-forme, épurée, rapide et souple avec une touche d’esthétique afin que le temps passé sur son système soit  plus agréable.

Tout a été repensé en terme d’ergonomie afin que l’utilisateur ait la possibilité en un clic d’avoir un écran large et vierge en jouant sur les panels dynamiques qu’il souhaite. Les 3 panels dynamiques sont rétractables en un clic, identifiés par trois flèches et offre souplesse et légèreté au système pour les petits et grands écrans.

4 espaces virtuels de travail ont été créé au panel droit avec pour chacun un wallpaper différent … avec des photos venues pour certaines du bout du monde…

Au clic droit du bureau a été intégré un Conky Control automatisé. Un gestionnaire de plusieurs conky(s) avec lequel peut se lancer plusieurs monitoring en simultané sur le bureau et les retenir par défaut.

v1

***

Je vais maintenant vous « décrire » brièvement l’installation de Voyager 12.04 LTS sur Eeepc 1025c

Appareil à la base « pré »installé avec Windows 7 Starter (je ne connaissais pas cette version « réduite » de windows 7).

Au démarrage de la machine : longue et fastidieuse installation de windows 7 starter,
puis d’une longue série de logiciels libres (Cf. le Catalogue Libre de l’APRIL…) … J’ai du aussi installer un logiciel complémentaire afin de pouvoir changer le fond d’écran de win7s !
Tout ceci m’a pris la journée, ou presque … je vais « enfin » pouvoir faire un dualboot windows / linux …

Étape 1 : utiliser usb-creator pour installer Voyager 12.04 LTS sur une clé USB car il n’y a pas de lecteur optique sur l’ASUS Eeepc (pourquoi voyager, parce qu’elle est « légère » et que je pourrais aussi la tester en live … )

Étape 2 : (sur la prise USB de gauche de l’Eeepc) en live-usb Voyager 12.04 LTS utilisation de Gparted pour repartitionner le disque dur de 320 go :

partitionnement initial :

partition – File system – size – used – unused – flag
/dev/sda1 – ntfs – 100.00 GiO – 23.72 GiO – 76.28 GiO – boot
/dev/sda2 – fat32 – 15.00 GiO – 12.68 GiO – 2.32 GiO – hidden
/dev/sda3 – ntfs – 183.07 GiO – 3.00 GiO – 180.07 GiO
/dev/sda4 – inconnu – 16.00 MiO – — – —

Attention, pour gérer (agrandir, formater, réduire) une partition au format NTFS, il faut installer le paquet ntfsprogs.

partitionnement final :

partition – File system – label – size – used – unused – flag
/dev/sda1 – ntfs – 100.00 GiO – 23.72 GiO – 76.28 GiO – boot
/dev/sda2 – fat32 – 15.00 GiO – 12.68 GiO – 2.32 GiO – hidden
/dev/sda3 – extended – 183.07 GiO – — – —
/dev/sda5 – ext4 – system – 19.99 GiO – 493.32 MiO – 19.51 GiO
/dev/sda6 – linux-swap – 1.46 GiO – — – —
/dev/sda7 – ext4 – home – 161.62 GiO – 2.72 GiO – 158.90 GiO
/dev/sda4 – inconnu – 16.00 MiO – — – —

Étape 3 : Essais redémarrage win7s avant installation de la distribution retenue : concluante à première vue.

Étape 4 : utiliser usb-creator pour installer voyager 12.04 LTS

Étape 5 : Installation de la distribution sur les nouvelles partitions (pour faire un dualboot) :
effectuée sans aucuns soucis …

Étape 6 : vérification du bon fonctionnement de win7 & de la distribution fraîchement installée :
– voyager : fonctionnement & réactivité de voyager semble être normale

– win7s : démarrage semble être un peu plus long !? (& forcément le disque D n’est plus visible puisque devenue partition étendue pour la distribution GNU/Linux

Etape 7 : mises à jour de Voyager effectuées … avec redémarrages demandés.

Étape 8 : Résolution du problème de résolution + réglage des touches de luminosité + optimisation de l’énergie … cf. http://www.developpement.pro/linux/eeepc-asus-1025c-linux-kubuntu-12-04/
(c’est long, il faut du temps … en particulier pour le problème de résolution qui prend une bonne poignée d’heures)

Étape 9 : installations de logiciels « complémentaires » de votre choix
… il ne reste plus qu’à y mettre vos documents & fichiers …

Nota : Liste des liens utiles pour l’installation d’une distribution linux sur cet appareil & plus d’infos, disponible ici :

***

Pour plus d’informations sur cette superbe distribution, je vous invite bien sûr à consulter le site officiel :

 

…ainsi que la page dédiée à la prochaine version qui est actuellement en préparation :

 

Pour ceux qui préfèrent rester sur une version LTS, celle-ci est bien sûr toujours disponible sur sa page dédiée : http://voyager.legtux.org/index.php/live-voyager-12-04-lts/

Vous trouverez également plus d’informations sur les forums dédiés,

 

Que de changements en si peu de versions ! Je ne vais pas rentrer dans le détails, mais je vous invite à visionner les vidéos disponibles sur internet / Youtube :

Preview – Voyager 13.10 – Development

 &

Voyager 12.04 LTS – Xubuntu LTS

  ou encore

Whisker Menu – Un nouveau menu moderne et innovant pour Xfce

 

Nous allons parler de la team XFCE, qui vient de publier une version stable de Whisker Menu, qui se présente comme un nouveau menu « moderne » pour XFCE. Je ne sais pas s’il en fallait un de plus, mais le fait est qu’il est là et que nous allons voir à quoi ça ressemble.

whiskermenu

whiskermenu_search

La particularité de Whisker est qu’il se présente comme un projet visant à « moderniser » le menu d’XFCE, qui malgré l’ajout de pas mal de plugins et de « refontes » n’a jamais pu se départir d’un certain côté « vieillot ». Whisker a donc pour ambition d’allier innovation et simplicité.

Celui-ci inclut une barre de recherche moderne, à partir de laquelle vous pourrez effectuer des recherches ciblées sur les applications, les fichiers, les plugins et bien plus encore. Vous aurez aussi la possibilité d’accéder rapidement à la liste complète de vos applications et (ou) aux catégories spécifiques.

Whisker Menu conserve également la liste des 10 dernières applications ouvertes, afin qui vous puissiez y accéder encore plus rapidement. Vous pourrez également réorganiser vos applications, vos menus et y ajouter vos softs favoris en un clic, afin de pouvoir gérer tout ça aux petits oignons.

Whisker Menu est d’ores et déjà disponible en version 32 ou 64-bits sur Ubuntu/Xubuntu, openSUSE et Debian, depuis le site officiel. Si vous tournez sur Archlinux, c’est depuisAUR que cela se passe.

>>> Source sur : http://la-vache-libre.org/whisker-menu-un-nouveau-menu-moderne-et-innovant-pour-xfce/

XFCE Theme Manager – Un petit GUI sympa pour gérer vos thèmes sous XFCE 4.10.x

600px-Xfce_logo-1

Ça faisait longtemps que nous n’avions pas parlé d’Xfce dans le coin, alors nous allons nous arrêter un instant sur un petit outil sympa que je ne connaissait pas et qui se nomme Xfce Theme Manager. Celui-ci va vous permettre de paramétrer tout un tas d’options relatives aux thèmes d’Xfce, ce qui inclut entre-autres les bordures des fenêtres, les contrôles, les thèmes d’icônes, le curseur, les changements de papier peint, ainsi que le réglage de la luminosité et de la saturation. Alors bien entendu, cela n’a rien de révolutionnaire et vous pouvez déjà faire tout ça facilement avec les outils de base. Là où ce soft est sympa, c’est qu’il propose une interface assez bien foutue contenant des miniatures et surtout, qu’il centralise certaines de ces options qui avec les tools présents nativement sur XFCE, nécessiteraient une navigation entre plusieurs menus. Si vous êtes curieux de voir à quoi ressemble XFCE Theme Manager, je vous ai fait une petite galerie de présentation.

Une fois que vous avez installé XFCE Theme Manager vous devriez retrouver celui-ci dans le menu des paramètres système :

xfce-theme

Une fois que vous avez lancé l’application vous allez voir apparaître une fenêtre, contenant 6 onglets et 4 contrôles.

xfce-theme-manager_001

Comme vous pouvez le voir les onglets contiennent les options vous permettant de changer les différentes parties du thème. Les contrôles quant à eux servent à adapter la taille des miniatures (Large Previews), à réinitialiser les paramètres par défaut (Reset Thème), à enregistrer ou supprimer les thèmes customisés (Custom Theme) et à accéder aux options avancées (Advanced).

C’est sobre, plutôt coquet et très facile à prendre en main. Pas besoin d’être un grand spécialiste.

Notez bien qu’il y a un contrôle Rebuild-DB (Re-Build The Database) dans la fenêtre des options avancées. Il ne faudra pas oublier de cliquer dessus à chaque changements, sinon ceux-ci ne seront pas pris en compte immédiatement (voir pas du tout).

Si vous avez envie d’essayer ce petit soft sympa sur Xubuntu, vous pouvez le faire très facilement à l’aide du PPA suivant et de ces quelques lignes de commande :

IMPORTANT : XFCE Theme Manager ne fonctionne qu’à partir de la version 4.10 d’Xfce. Donc si vous tournez sur Xubuntu 12.04, assurez-vous d’avoir installé Xfce 4.10 avant de vous lancer. Si vous n’utilisez pas Xubuntu mais une autre distribution basée sur XFCE 4.10, vous pouvez vous procurer et installer ce soft en vous rendant sur cette page.

>>> source & plus d’infos sur : http://la-vache-libre.org/xfce-theme-manager-un-petit-gui-sympa-pour-gerer-vos-themes-sous-xfce-4-10-x/

Environnement : XFCE

Xfce est un environnement de bureau léger utilisant la boîte à outils GTK+ 2.x et destiné aux systèmes d’exploitation apparentés à UNIX.

Olivier Fourdan a démarré le projet Xfce en 1996, souhaitant cloner CDE. Le nom « Xfce » était à la base un sigle de XForms Common Environment ; néanmoins Xfce a été réécrit deux fois et n’utilise plus cette boîte à outils. Le nom existe encore, mais n’a plus de signification particulière et s’écrit à présent Xfce.

Xfce est basé sur trois principes de base qui sont la rapidité, l’économie de ressources et la simplicité d’utilisation. Son logo, une souris se déplaçant à grande vitesse, exprime ces principes. L’interface est épurée pour en faciliter l’utilisation et le choix des fonctionnalités disponibles est rigoureux, mais néanmoins reste souple.

Xfce-4.4.png

>>> Plus d’infos sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Xfce & http://www.xfce.org/?lang=fr

 

Preview de Voyager 12.10

Rodofr vient de publier une nouvelle vidéo pour sa Voyager 12.10 : preview 2 / 6 mn

Live VOYAGER 12.10


Il s’agit d’une présentation de la version en cours de développement de Voyager 12.10  avec Conky Control / Voyager List / Box Awn Colors Icons / Appfinder / Virtual Desktops avec Applets et walls … & comme d’Habitude avec une petite musique, une petite histoire…

Je trouve le résultat très réussi, et vous ?

J’ai hâte de voir le résultat final lors de la sortie prévue vraisemblablement peu de temps après la sortie d’ubuntu 12.10 sur laquelle elle est basée 🙂

>>> Sources  ici &  … en plus de son site sur lequel vous trouverez bien plus de renseignements sur cette prochaine version : http://voyager.legtux.org/

 

Debian 7 sera proposée avec LightDM et Xfce par défaut

Je pensais que ce ne serait qu’une idée comme une autre, mais finalement, Debian 7 Wheezy sera finalement proposée avec l’environnement Xfce par défaut lors de la première installation. C’est l’équipe Debian Installer, chargée de proposer l’installeur de Debian qui en a décidé ainsi. Debian 7 est toujours en développement, mais en phase de stabilisation.

En plus de ce changement, c’est LightDM qui a aussi été choisi comme environnement de connexion par défaut, tout comme Ubuntu, remplaçant GDM3.

Voilà selon moi une excellente nouvelle, et au final une suite logique aux événements, puisque Gnome 2, qui était jusqu’ici l’environnement graphique par défaut n’avait plus de mises à jour ; Gnome ayant transité vers sa version 3 nettement plus orientée vers une interface tactile, et en cours de développement.

La stabilité de Xfce et son évolution légère mais assurée n’est qu’une juste récompense de l’équipe développant cet excellent environnement, à la fois léger, stable et aussi très configurable.

>>> Source sur : http://neosting.net/actualite/deiban-7-xfce-lightdm-defaut.html

NOTA : C’est aujourd’hui l’anniversaire de Debian

logo debian

 

MenuLibre éditeur de menu avancé pour Unity, Gnome, XFCE et LXDE

Sean Michael Davis a pensé à ceux qui aiment bidouiller leur PC sous Ubuntu. Il a créé le logiciel open-source MenuLibre, lors de la dernière Ubuntu App Showdown  qui est doté de fonctions permettant de modifier certaines portions de configuration des logiciels instalés.

MenuLibre est un éditeur de menu fonctionnant aussi bien pour Unity que pour Gnome, XFCE et LXDE. Son interface basée sut GTK+ propose d’intéressantes fonctionnalités eti va vous permettre de configurer votre menu des applications aux petits oignons (un peu comme Alacarte)

 

MenuLibre permet entre autres de créer et modifier des lanceurs, les changer de catégories, réorganiser et modifier les quicklists, modifier des commandes, etc.

L’ interface simple et intuitive de MenuLibre va vous permettre d’effectuer facilement des actions telles que la création & la modification / réorganisation :

de lanceurs,

de catégories,

des quicklists des applications,

du menu des applications utilisateur,

des commandes associées aux lanceurs,

et pas mal de choses encore …

Voici une vidéo de ce projet créé par Sean Michael Davis permettant de se rendre compte en réel des fonctionnalités proposées, , vous allez voir c’est pas mal du tout :

Avec Ubuntu Tweak, qui ne cesse d’évoluer pour intégrer aussi ce genre de fonctionnalités, MenuLibre est, à n’en pas douter, très ergonomique et plutôt efficace, et se veut donc être un véritable couteau suisse pour ceux qui veulent personnaliser son environnement, pas au niveau graphique, mais au niveau des fonctions et principalement des différents menus. Ça ouvre de façon assez magique le champs des possibilités.

 

>>> Sources & plus d’infos sur :

Hybryde Evolution 12.04 LTS v1 : Après la 32 bits, voici la 64 bits

Hybryde Evolution, une distribution GNU/Linux (basée sur Ubuntu 12.04 LTS), est sans doute l’un des plus extraordinaires systèmes d’exploitation qui soient. 

Avant toute chose, quelques rappels sur ce qu’est Hybryde car au-delà d’être une énième distribution Linux, c’est avant tout un outil de découverte de différents environnements de travail. Il propose non pas un seul environnement de bureau, mais neuf. KDE, Gnome, Gnome3, Unity, E17, XFCE, LXDE, OPENBOX et FVWM sont réunis sur cette distribution.

Lorsque vous lancez Hybryde, vous arrivez sur un bureau d’accueil avec HY-menu.

Le nouveau Hy-Menu sur le Hy-Desktop vous permet de passer d’un environnement à l’autre de façon rapide et fluide, sans déconnexion. Les applications ouvertes sur le bureau d’accueil vous suivent tout au long de votre expérience multi-environnement.

Voici une petite vidéo … merci @ Maistre chrisripp !!!

>>> Petit Teaser Hybryde Evolution 12.04 <<<

Une fois de plus Hybryde nous propose une version aboutie de cet étrange et intéressant concept qui permettra à tout un chacun de se familiariser avec différents environnements, de les comparer et pourquoi pas,  trouver enfin celui qui lui correspond le plus.

>>> Sources & plus d’infos sur :
>>> Liens de téléchargement :

Voyager 12.10 déjà en préparation

La version 12.04 vient à peine de sortir que la prochaine version est déjà en préparation … avec XFCE 4.10 et quelques nouveautés … je vous laisse découvrir la vidéo ci-après :

 

 

« Comme D’habitude avec une petite histoire, une musique, un peu de folie et avec notre ami @Didier-T pour les scripts de conky control et de Voyager list qui sans lui seraient restés à l’état primaire. Merci à tous et à bientôt pour une nouvelle aventure… 😉

rodofr« 

Merci à ces deux artistes 🙂

>>> Sources :

Geek de France : Moi, j’aime le X

Depuis la sortie « forcée » d’unity il y a un an et le démarrage de gnome3, j’ai énormément pesté, vociféré, éructé toute ma haine. J’en faisais même des cauchemars dans lesquels je me voyais étrangler Mark Shuttleworth pour cette trahison tant redoutée, et frapper les développeurs de gnome3 atteints comme l’a si bien dit Linus Torvalds de « problèmes mentaux ». Maintenant je vais tenter de faire preuve de bonne volonté et comme disent certains de voir le bon côté des choses de façon constructive.

Donc la solution, à mon sens, c’est XFCE. Pour ceux qui aimaient la sobriété et l’efficacité de gnome2, et pensent qu’un système Linux doit pouvoir tourner sans accélération graphique et en utilisant peu de ressources. Je l’utilise sur Debian Squeeze et sur Ubuntu 11.10.

La dernière version d’XFCE, la 4.8, me paraît stable et me donne une impression globale de maturité que je n’avais pas avec les versions précédentes.

(Nota : la version 4.10 d’XFCE est sortie dernièrement…)

Retrouver avec XFCE ce qu’on avait avec GNOME2

>>> Source & Suite sur : http://geekdefrance.fr/2012/05/18/moi-jaime-le-x/